Retour
Au bord de l'abîme 2020

Au bord de l'abîme 2020

Huile sur toile : 81x116cm. 2020

Au bord des abîmes du dernier glacier qui se meurt, le Sphinx est venu se poser.

 

Une allégorie d’une menace d’un monde qui s’effondre.

 

Le Sphinx est apparu durant le grand confinement de 2020, prenant place au bord de l’abîme du glacier agonisant ; le plus puissant indicateur du réchauffement climatique.

 

Ce Sphinx aux traits angéliques avec son petit sourire en coin. C’est avec une certaine retenue, à l’image des mains griffant la glace, qu’il regarde l’humanité se précipiter dans les abîmes, sans qu’il n’est rien à faire.

 

Le bleu de son corps est comme ses larmes coulant le long de son visage juvénile, ne s’adresse pas à l’humanité mais au glacier agonisant.

 

La composition poêtique de ce sourire en coin, se melant à ses larmes bleues, donne à l'expression de ce visage juvénile, quelque chose d'insaisissable.

Lionel Perbet détail du visage du Sphinx
Lionel Perbet Etude crayon sur papier du Sphinx

 

Cette peinture m'a demandé plus de deux mois de travail, particulèrement les plumes de paon qui ornent sa coiffe, ce sont des pigments purs qui ont été appliqués, afin de tenter de reproduire cette beauté qui, selon certraines superstitions, sont associées à celle du Diable.

 

Cette peinture sera présentée aux salons ART3F.
La Roche sur Foron : du 9 au 11 octobre 2020